L’origine du saut à l’élastique
L’origine du saut en élastique

L’origine du saut en élastique

DE L’ORIGINE A L’ERE MODERNE DU SAUT A L’ELASTIQUE



LE SAUT DU GOL au VANUATU

(appelé aussi Naghol ou N’Gol)

L’origine du saut en élastique vient d’une tribu de l’archipel des Vanuatu dans l’Océan Pacifique (ex-Nouvelles-Hébrides) qui pratique chaque année une épreuve initiatique rituelle.

Pour faire la preuve de leur courage les jeunes hommes de cette tribu doivent sauter d’une tour de bambou de 25 mètres de hauteur, les pieds attachés par une liane. Pour réussir leur épreuve initiatique, ils doivent arriver le plus bas possible pour venir légèrement toucher avec leur tête la partie du sol qu’ils ont auparavant labourée et rendue meuble.

C’est en réalité la tour de bambou qui se fléchie pour amortir la chute, car les lianes n’ont aucune élasticité. De cette façon les hommes passent de l’adolescence à l’âge adulte.

VIDEO du saut du gol au Vanuatu



LE DANGEROUS SPORTS CLUB

Le 01 avril 1979, des anglais du Dangerous Sports Club sautent depuis le Clifton Suspension Bridge (76m), un pont de Bristol avec le premier élastique de l’ére moderne.

Les images de ces premiers sauts à l’élastique feront le tour du monde. Il faudra attendre 6 ans pour revoir à nouveau des sauts en élastique. C’est d’abord en France que cette activité se développe. Les fondateurs de Vertige Aventures seront parmi les premiers à sauter en 1986 et créeront en 1988 au pont de Ponsonnas, le 1er centre d’Europe de Saut en Elastique.

VIDEO Saut en elastique du Clifton Suspension bridge en 1979